La mamma !

la mamma

Mes enfants ont 7 ans et demi mais je les couve toujours comme s’ils étaient des bébés. Je pense que tout cela vient de notre histoire familiale, notamment de leur naissance prématurée qui m’a profondément marquée et de l’année difficile que nous avons vécue en 2010. C’est presque inconscient, mais je pense que ces événements m’ont rendue complètement mère poule et ultra protectrice. Je n’y peux rien. Je couve mes enfants comme s’ils étaient encore de petits poussins alors qu’ils sont maintenant de grands garçons.

Cet été, pendant 2 mois, j’ai pu profiter d’eux, c’était LE PUR bonheur. Je les avais rien que pour moi. J’étais à ma place. Mais depuis la rentrée, j’ai le ventre noué, j’ai du mal à passer mes journées sans eux. Je trépigne d’impatiente à l’idée d’aller les récupérer à l’école, je ne me lasse pas de les prendre dans mes bras, je suis devenue collante ! Enfin c’est mon homme qui me l’a fait remarquer, il me dit souvent « Mais lâche un peu tes gosses! C’est plus des bébés !« .

Et il a raison, il faut que je les lâche mes gosses. Bon je vous rassure ils sont autonomes et indépendants et heureusement d’ailleurs. Mais moi j’ai souvent envie de mettre mon nez dans leurs cous, de les couvrir de bisous, de les prendre dans mes bras. J’ai de la chance ils sont câlins aussi mais à leurs heures par contre. Faut pas déconner.

Cependant, depuis que mon homme m’a fait la remarque, j’essaye de moins les coller quand même. C’est fou ce besoin viscéral d’être si près d’eux, de les avoir au creux de mes bras tout le temps. Ils grandissent trop vite. Beaucoup trop vite. Un jour, ils ne me calculeront plus, ils auront mieux à faire et franchement il ne me tarde pas cette étape.

En écrivant cet article, je viens de me souvenir qu’il y a quelques mois j’étais tombée sur un article qui dressait des portraits de « types de mamans » (bon on est d’accord c’est un article plein de raccourcis mais ça m’a fait tilt). Selon eux, il existe la mère copine, la mère anxieuse, la mère autoritaire, la mère baba cool mais moi je me suis reconnue dans la Mamma Italienne à 100% :

La Mamma Italienne maternent à outrance, au point d’en devenir quelques fois étouffantes (sans méchanceté aucune). Elles bordent et couvent sans se lasser. Les enfants pourraient avoir 40 ans, la mamma les garderait si elle le pouvait, dans son giron, bien au chaud à la maison.

Ben oui quoi, moi ça me choque pas 🙂 🙂 🙂  Lollllllllll !

Bon j’avoue, j’en profite. Peut-être un peu trop. Mais je crois que je fais le plein constamment car je ne sais pas de quoi demain sera fait…

Et toi, tu serais plutôt quel type de maman ?

8 commentaires

  1. La mère qui protège ses petits et qui peut mordre si on s’attaque à eux … 😀 bah quoi ? « pas toucher ! » bon en vrai je prends sur moi, mais je suis trop sensible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *