Je n’ai toujours pas accepté la prématurité de mes enfants

Je n'ai toujours pas accepté la prématurité de mes enfants

Mes enfants ont 4 ans et demi maintenant. Ils sont en forme, sans soucis de santé particuliers. A ce jour, rien ne laisse penser qu’ils sont nés prématurés. Ils sont même plus grands que la moyenne de leur âge. Et pourtant….cette prématurité est là, omniprésente. C’est ancré dans mon esprit avec toutes ces questions que je me pose sans cesse : était-ce de me faute s’ils étaient nés à 34SA+3 ? Est-ce que j’aurai pu éviter les 15 jours d’hospitalisation ? Est-ce que j’aurais dû en faire moins pendant ma grossesse ?

Un constat : Intérieurement, je m’en veux.

Il y a deux ans, j’avais déjà témoigné sur le sujet de la prématurité sur le blog de Cynthia Maman Bavarde. Je pensais qu’avec le temps ça s’estomperait, que ce sentiment de culpabilité s’effacerait. Mais non, j’en suis toujours au même stade. Je sais pourtant que dans mon malheur, j’ai de la chance que mes enfants soient nés avec un bon poids pour leur terme (2100 g et 2580g) et qu’ils n’aient, aujourd’hui, aucune séquelle de cet accouchement prématuré.

Mais les blessures, elles sont là, dans mon coeur de maman. Je n’arrive pas à me sortir ça de la tête, c’est dingue non ? Je n’arrive pas à mettre ce passage de ma vie dans une boîte pour la cacher au fin fond de mon esprit. Dès qu’ils ont un petit pépin de santé, je m’inquiète outre mesure. Et si les séquelles de la prématurité apparaissaient aujourd’hui ? J’aurai aimé avoir pu tout changer. J’aurai aimé avoir pu leur offrir une arrivée sur terre plus chaleureuse, ne pas leur imposer des piqûres à répétition pendant leurs 15 premiers jours de vie, des radios, des transfusions. Si j’avais pu….Pffff Mais ôtez-moi ça de la tête !!!!!!

 

16 commentaires

  1. Retire-toi ça de la tête tout de suite !! Tu n’y es pour rien dans le fait qu’ils soient nés avant terme ni dans le fait qu’ils aient eu besoin d’une hospitalisation lors de leurs premiers jours.
    Ne retiens qu’une chose : tes p’tits garçons vont bien, ils sont heureux et ils ont une super maman ! Ca se voit dans tes articles, ça se ressent dans tes écrits et tes photos… n’en doute pas. T’es une super maman et tu l’as toujours été.

  2. Je connais bien le sujet puisque Loupiote est né grande préma à 30SA. Elle faisait 880gr à la naissance et aujourd’hui personne ne peut imaginer son parcours en la voyant. Et pourtant même si je sais que sa prématurité n’est pas de ma faute que c’est du à la pute de Pré éclampsie, il a toujours une petite partie de moi qui s’en veux d’avoir fait subir ça à ma puce.
    Malheureusement, je pense que même sur le long terme rien ne fera complètement disparaître cette culpabilité il faut vivre avec le mieux que l’on peut et se dire que nos enfants son des champion et que c’est ça le plus important.

  3. T’Pouce est né à 34SA mais je n’ai pas cette culpabilité que vous ressentez Mamatwins et Les Blasblas de mimie.
    Pourtant j’aurai pu, avec mon diabète (Type 1)qui entraîne des malformations, mon hydramnios qui m’a valu 2 amniodrainages, et sa malformation digestive (rien à voir avec le diabète, un coup de « malchance comme m’on dit les docs) et dont il a dû être opéré à J1.
    C’est peut être moi, alors, qui ne suis pas normale de n’avoir aucune culpabilité…
    J’ai toujours été auprès de lui, et j’ai suivi les conseils des médecins pendant ma grossesse alors non, je ne me sens pas coupable. J’ai réussi à arriver à 34SA qui est déjà énormeeeeee 😉 (puisque depuis la 28eme semaine on m’avait dit que je risquais d’accoucher à tout moment).
    Mais c’est peut être aussi parce que j’ai été très bien entourée par le corps médical qui n’ont cessé de m’expliquer que même si j’avais tout fait « bien » la vie n’est pas « juste » et que c’est comme ça. Faut faire avec… Je pense avoir tout fait de mon côté, et ne remercierai jamais assez le corps médical d’avoir réussi à faire « vivre » mon bébé 🙂
    Courage !!!! Et ne culpabilise pas, ils sont superbes et ils ont l’air plein de vie à travers les différentes photos que je peux voir 🙂

    1. Le corps médical a été très bien avec toi. Moi je pleurais, mais dans ma chambre, ou dans les couloirs alors ils ne me voyaient pas. Quand j’allais voir mes enfants, je faisais la forte, ils souffraient déjà tellement je ne voulais pas qu’ils sentent leur maman désespérée….Je pense que le corps médical n’a jamais pensé qu’intérieurement j’avais autant de culpabilité….

  4. Non tu n’y es pour rien ma belle et au contraire, tu leur as permis d’avoir un bon poids pour qu’ils soient bien armés.
    La nature peut nous jouer de mauvais tours et on n’y peut rien :-/
    Bisous

  5. pas ta faute en effet
    la nature en a décidé ainsi , ils vont très bien et c’est là l’essentiel
    si çà te ronge vraiment beaucoup et que çà empiète sur ta santé consulte surtout
    bon courage dans ta démarche
    bisous

  6. Mes jumeaux qui ont 3 ans et demi sont nés à 30 semaines et sont restés 5 semaines à l’hôpital. Au début j’étais comme toi, maintenant c’est fini. Le passé c’est le passé. Même si je n’oublierai jamais 😉 Bon courage.

  7. Oh ma belle je ne savais pas qu’ils étaient nés prématurément.. Tu sais, c’est rare qu’une grossesse gémellaire arrive à terme, en général les bébés naissent avant, la Maman ne peut pas toujours les garder aussi longtemps que voulu, ce n’est pas de ta faute, mais c’est qu’il était temps qu’ils sortent .. Aujourd’hui ils se portent bien, il faut voir les choses ainsi !!
    Des gros bisous.

  8. Bonjour,
    Je pense que l’important c’est d’oublier le passé et de se concentrer sur le présent ainsi que le futur de tes enfants. Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *