Mes jumeaux : la compétition au lieu de la complicité ?

Mes jumeaux : la compétition au lieu de la complicité ?

jumeaux

Mes enfants ont 5 ans et demi maintenant, ils sont en dernière année de maternelle et sont, cette année encore, dans des classes séparées. On dit souvent des jumeaux qu’ils ont une relation fusionnelle, qu’ils ont une complicité inébranlable et à toute épreuve. Sauf que depuis quelques semaines, chez moi, c’est tout le contraire.

Il y a encore quelques mois, ils étaient ultra complices, inséparables, on ressentait comme une fusion entre eux. Mais que s’est-il passé ? Aujourd’hui, ils sont comme chien et chat, ils ne se supporte plus, ne font que se bagarrer, ça devient parfois invivable à la maison. A l’école ils ont chacun leurs copains donc ils ne se calculent pratiquement pas à la récré. A la cantine, j’ai appris qu’ils n’étaient plus au même service, donc ils ne mangent plus ensemble. Et quand on rentre de la maison c’est crise sur crise.

Mais où est passé ce lien si fort qu’ils avaient avant ? Aujourd’hui les querelles ont remplacées la complicité. On essaye malgré tout de les faire jouer ensemble, heureusement que parfois ils arrivent à se poser tous les 2. Leur relation vis à vis de nous est différente aussi. Ils sont très demandeurs et jaloux. Qui aura plus de câlins de maman ? Qui jouera avec papa ? Qui ira faire les courses avec maman ? Ils sont dans la compétition, quotidiennement. Cela est sûrement dû à l’âge mais j’espère qu’ils retrouverons vite leur complicité, si belle à mes yeux.

Finalement, il n’y a que le soir, au coucher, que je retrouve le lien si précieux de mes jumeaux. Le soir, une fois dans la chambre, ils redeviennent inséparables. Ils ont beau avoir chacun leur lit, dès que l’on tourne le dos, ils se rejoignent dans le même lit et le matin, je les retrouve lovés. Je chéri ces moments où je les trouve ensemble, ces moments qui sont devenus si rares.

*crédit photo

4 commentaires

  1. Bonsoir,

    J’ai des jumeaux de 5 ans et 4 mois et je vis la même chose que vous. Ce sont des chamailleries et des cris en permanence, ils n’arrêtent pas de se chercher mais n’arrivent pas à se séparer. En voiture c’est l’enfer. Dès que je m’adresse à l’un d’eux l’autre est jaloux et veut accaparer l’attention. On dirait que leur lien est trop fort dans le bon comme dans le mauvais. Je sais qu’ils s’aiment mais c’est usant.
    Quand ils sont séparés ils pensent toujours à leur frère : l’un s’est fait opérer des oreilles l’autre à fait pipi au lit de stress, en courses ils achètent toujours ce que leur frère aime, l’un a cauchemardé que son frère tombait d’une échelle etc….
    Je pense qu’ils ont du mal à gérer leur gémellité en ce moment et cherchent leur place entre eux et au sein de la famille.
    Pour couronner le tout ils sont dans la même classe cette année et font les zouaves alors que séparés l’an dernier c’était nickel. Il y a quand même des moments magiques où ils jouent et se racontent des histoires entre eux.
    Je pense qu’il faut leur laisser du temps même si c’est difficile. Je les emmenés consulter une kinesiologue pour essayer de les aider, à suivre….

    1. En effet, nous vivons la même chose. C’est sûrement dû à leur âge car je vois que les vôtres ont 5 ans aussi. J’espère que ça va vite changer chez moi car cette situation m’épuise.

  2. Je ne peux pas parler d’expérience, mais c’est peut-être une étape nécessaire justement pour les aider à se singulariser, se « défusionner » un peu? Ils retrouveront sans doute un équilibre ensuite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *