Quand la gémellité prend le dessus

Quand la gémellité prend le dessus

mamatwins

On dit souvent de mes enfants qu’ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, qu’ils sont des copies conformes. Moi bien sûr, je les différencie sans problème et je dirais même que ça se voit qu’ils sont frères mais pas forcément jumeaux (je leur trouve pleins de différences en fait).

Depuis qu’ils sont nés, nous avons toujours fait en sorte de les différencier, des les habiller différemment, de les nommer par leurs prénoms (et non pas de les appeler les jumeaux), de leur faire prendre chacun leur place dans la famille. Indépendamment. Nous mettions un point d’honneur a ce que chacun se sente unique.

Aujourd’hui ils ont 5 ans, et ils ont vraiment pris conscience qu’ils étaient jumeaux depuis quelques mois je dirais. Il y a encore quelques années, ils étaient très différents mais j’ai l’impression qu’ils entretiennent cette gémellité maintenant !! Evidemment c’est une force pour eux. Ils ont une chance unique, nous le savons, mais c’est vrai que ce rapport entre eux est si fort qu’il est parfois difficile pour nous, parents, de trouver notre place.

Nous qui avons tout fait pour qu’ils aient chacun leur personnalité, qu’ils aient chacun leur identité, on se rend compte aujourd’hui que la gémellité est plus forte que tout. Ils en jouent à longueur de journée, se sentent plus fort à 2, sont constamment collés ensembles. Ils veulent les mêmes jouets, les mêmes vêtements, tout tout tout doit être pareil. Alors qu’avant ce n’était pas du tout comme ça.

Quand l’un à quelque chose, le deuxième le réclame à la seconde près. Quand l’un est malade, l’autre veut l’être aussi pour être comme son frère. Dernièrement Warren a perdu ses 2 premières dents, Nolann crise car lui n’a pas perdu les siennes…il essaye même de s’arracher celles qui bougent… Quand l’un est puni, l’autre va au coin aussi…C’est pour vous dire…Cela peut paraître rigolo mais au quotidien, c’est franchement usant.

Cette fusion est si forte. Parfois elle nous dépasse. Je pense qu’ils ont pris conscience de leur différence à l’école. Ils ont dû remarquer qu’ils n’étaient pas beaucoup à être jumeaux et que c’était une force pour eux. Moi je ne peux bien sûr pas agir dans leur relation. C’est LEUR relation, je continue juste de faire en sorte qu’ils s’épanouissent indépendamment même si c’est de plus en plus dur de profiter de moments seuls avec eux.

3 commentaires

  1. Comme les vôtres, mes gars de presque 3 ans sont très différents au niveau caractère. Nous avons agit exactement de la même manière pour les différencier et jusqu’à maintenant ça se passait bien pas exemple : »non, c’est pas mon t-shirt,c’est à R! »
    Et peu à peu ils deviennent complices dans les jeux, se cherchent constamment ….et l’entrée à l’école dans la même classe va sûrement amplifier le phénomène.
    Ils apprendront qu’ils sont « jumeaux ».
    Dans 2 ans je ferai sans doute le même constat que chez vous :-/
    Cependant, je me dis que c’est peut-être une étape obligée pour des jumeaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *