Ces jours où je regrette d’être mère

L-Lit M

Bon alors je sais que certaines personnes ne vont pas comprendre cet article, vont me taxer de mère indigne où je ne sais quoi mais peu importe, il faut que ça sorte. Depuis qu’ils sont en vacances, mes enfants sont pratiquement tous les jours à la maison avec moi. Certains jours se passent super bien et d’autres où ils sont odieux avec moi.  Il y a des jours où je suis si triste, où je me sens si seule face à eux qu’il m’arrive de regretter l’ancien temps.

Bêtises sur bêtises, bagarres entre eux, insolence envers moi et moi qui n’arrive pas à gérer. Il y a des fois où je perds pieds. Des jours où je passe mon temps à hurler, punir, essayer de discuter, de négocier avec eux mais rien n’y fait. A deux, ils savent qu’ils sont en supériorité numérique. Ils savent qu’ils peuvent m’en faire baver et que finalement je serai toujours leur maman.

Sauf qu’il y a des jours où j’en souffre vraiment et arrivée au bout du rouleau, j’en viens à regretter mon statut de maman de jumeaux. Je me sens submergée, impuissante face à deux garçons de 4 ans. Je m’imagine que ma vie aurait été plus sereine si j’avais eu seulement un enfant. C’est horrible de penser ça, parce que mes deux enfants je les aime profondément mais il m’arrive d’être épuisée et de ne plus les supporter.

Heureusement pour moi, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Mais après l’énervement vient la culpabilité….Je m’en veux d’avoir pu penser à mal. Je m’en veux d’avoir pu penser que j’étais mieux avant, sans eux…..C’est vraiment pas simple d’être maman….J’ai encore beaucoup de choses à apprendre…

©  Studio DER – Fotolia.com

46 commentaires

  1. comme je te comprends… parfois je me demande comment c etait « avant », ‘j’ai l’impression que c etait il y a 1000 ans.
    courage ma copine

  2. hello , je pense qu on le ressent toute a un moment même si on ne l avoue pas . je vous comprend parfaitement ma fille de 4ans est infernale aussi en ce moment.
    bon courage

  3. C’est humain d’avoir de telles pensées. Je l’ai pensé aussi, je le pense encore de temps en temps car mes monstro’plantes ne savent pas s’entendre. Ici ça marche à coup d’insultes, disputes, bagarres parfois.
    Courage ! Dis toi que malgré tout il y a de bons côtés, qu’ils s’aiment, qu’ils t’aime. <3

  4. Rassure-toi, tu es loiiin d’être la seule à avoir ce genre de pensées. Moi aussi je culpabilise après… Mais en même temps, y’a des jours où mes chipies sont tellement insupportables !!
    Le truc c’est qu’il faudrait être dispo pour elles/eux à 100% de notre temps, mais on ne peut pas. Et des fois, ils nous le font payer ! Grrr !!

    Allez, entre mamans, on se soutient !!

    1. Oui moi je n’arrive pas à être à 100% avec eux. Jouer avec eux, ça va quelques minutes mais ça m’ennuie, devoir ranger leurs bêtises, crier pour qu’ils arrêtent de faire des conneries……y’en a marre..

  5. Tous les parents y pensent un jour
    Mais c’est tabou
    Je n’ai qu’une fille de deux ans alors j’imagine avec des twins
    Ne culpabilise pas. C’est dur d’être parent. Et comme tu le dis il y a des haut et des bas

    Courage

  6. Mes filles n’ont que 10 mois. Et je ressent déjà ça certains jours….
    Certains jours aussi j’en ai marre…..

  7. Arf je te comprends que trop… On vient de passer 3 semaines non stop avec les garçons et franchement on peu pas dire que ce fut les meilleurs vacances de ma vie bien au contraire ! Ils nous on fait vivre un enfer et poussés à bout presque tout les jours… Nos vacances se résume à punir, chantage, négociation et cris ! Oui la vie avec des jumeaux de 4 ans c’est vraiment pas simple et épuisant au quotidien mais on les aiment c’est comme ça on est obligé de faire avec puis aller encore 3 bonnes années et ça devrait s’arranger

  8. Courage ! :). J’attends avec impatience le jour ou je serai maman a mon tour ! Mais pour l’instant, du haut de mes 20 ans, j’ai encore pleins de choses à accomplir avant ^^ bonne journée, bisous !

  9. Coucou,
    Tu n’es pas la seule à « craquer » de temps en temps, à te poser des questions. Moi aussi, même si je n’en parle pas sur le blog, mais j’ai des hauts et des bas dans mon statut de Maman. En plus, je te confirme que au niveau de l’éducation, ça se corse un peu car les miennes rentrent parfois dans la provocation, les caprices, elles tentent de négocier… ce que j’appelle le #terriblefour et qui prend un nouveau tournant pendant ces vacances.
    Courage, vous allez bientôt partir dans le Sud si j’ai bien suivi pour des vacances, avec des projets pleins la tête, ça va vous faire du bien, et aux garçons aussi.
    Tiens-bon -;) #MumPower

  10. je comprends tout à fait, moi avec mes 4 enfants, quelque fois je me dis que j aurais du m arreter au deuxième, 2 garçons c étaient très bien mais je ressentais l envie d avoir une fille, même si mon mari avait la sienne, j en avais envie. Puis les jumelles sont arrivées j était paniquée mais heureuse. Et là du haut de leurs 4 ans, pendant les vacances elles et les garçons c est pfou! Du sport.Oui quelque fois je crie beaucoup , je punis, mais après, je me dis qu un jour ça va sarréter et que je vie la plus belle es expérience d une maman de 4 enfants et qui est fatiguée mais heureuse. Courage

  11. Avec des jumeaux la vie est tout de suite plus compliquée. Et non, ça n’a rien à voir avec des enfants d’âges rapprochés.
    C’est normal de craquer. En plein dans les crises d’opposition des 2 ans je t’assure que je comprends carrément ce que tu peux ressentir.
    Je pète les plombs bien souvent mais on continue car on n’a pas d’autre choix. Et le lendemain ils réussissent à me faire oublier la veille et ça repart.
    2 gars aussi ici, je crains quand même pour ma santé mentale à venir ^^
    Bon courage

  12. si certaines te jettent la pierre … c’est juste parce qu’elles n’avouent pas avoir déjà pensé la même chose !!
    les jours ou on passe 12h de la journée à crier, à disputer, à s’énerver , on se dit qu’on serai tellement bien sans eux … mais on sait qu’au final, on imagine pas vraiment notre vie sans eux !
    mais une fois de temps en temps, ça fait du bien d’être une « mère indigne » et de dire ce qu’on a sur le coeur !

  13. Hello
    Ici pas de twins mais lardon 3 ans et jambon 8 mois….c pas easy tous les jours non plus. Le grand est tout en rébellion & conneries depuis quelques temps et moi aussi je craque de toujours répéter, rappeler les consignes, punir, hausser le ton etc… On en a marre, on regrette, on culpabilise ça fait partie du jeu soyons honnêtes et si ça ne plait pas ben heu …tant pis!!! on les aime quand même nos terreurs. 🙂 keep the faith!!

  14. Tu as du courage de l’avouer! Quelle mère ne l’a jamais pensé! Et tu sais, je suis encore plus indigne que toi car j’ai perdu mon premier fils… Alors je n’ai absolument pas le droit de me plaindre des grumeaux et encore moins de regretter de les avoir… Heureusement ça ne dure pas, mais ça fait du bien de s’imaginer 5min être célibataire sans enfant (car je reve beaucoup plus souvent de ne plus avoir de mari non plus) c’est comme rêver à une plage de sable blanc en plein hiver lol!!

  15. coucou !!
    Bah moi c’est pareil je te comprend totalement pourtant ce ne sont pas des jumeaux mais 2 ans d’intervalle (le grand va prendre 5 ans en aout et le petit 3 en novembre) mais je rentre du travail je vais chercher le petit chez nounou le grand au centre de loisir et la c la catastrophe en plus le petit prend exemple sur des enfants chez nounou ou sur son grand frère : ils me repondent, ecoute rien, se bagarre, cours partout, escalade partout enfin c’est l’horreur et comme toi j’ai l’impression de crier punir … tout le temps !!
    Bon courage on va en avoir besoin encore 1 mois de vacances mdr !!

  16. Comme je te comprends!!!! Mes jujus vont avoir 4 ans dimanche, j’ai un garçon et une fille, en ce moment, je ne fais que de crier, que de punir, ils m’en font voir de toutes les couleurs!!
    J’en ai un 3ème, un tit bout de 7 mois, qui est super adorable, et heureusement, sinon, je ne tiendrais pas!
    Tu ne les mets pas un peu chez les mamies, papys, taties?
    J’ai fait ça, et franchement, ils sont contents, les mamies sont contentes, et moi, je respire!! LOL. Non, mais je les aime, hein, mes loulous <3
    Courage…..

    1. Oui oui je les pose un peu au centre et chez mamie mais quand ils sont avec moi, c’est la misère alors qu’ils sont adorables ailleurs 🙁
      Merci et bon courage à toi aussi

  17. j’en bave aussi et j’ai qu’un seul enfant. comme toi tu penses qu avoir eu un seul plutôt que des jumeaux des fois moi je me dis si j avais eu des jumeaux ils joueraient ensemble parce que mon fils comme il est tout seul bah jouer tout seul tout le temps c est chiant et je le comprends donc du coup qui doit jouer avec titi??? bah maman alors je me dis des fois avoir eu des jumeaux elles doivent pas etre si triste que ca les mamans de jumeaux. quand je vois ton texte bah tu as les meme soucis que moi que j en ai qu un et pis je me dis en faire un bb2 mais les nuits a faire, les biberons, apprendre la marche et pis la crise des 2 ans a nouveau ralalala du coup tjs pas enceinte et ca fait 8 mois je sais j ai peur

    1. Ben moi le problème c’est qu’ils ne jouent quasi pas ensemble ou alors si ils jouent, il faut que je soit là aussi sinon ils font que des conneries….Pas de chance quoi 🙁

  18. Je pense que tu es comme toutes les mères et chacune réagit plus ou moins fort mais ressent à un moment cette lassitude… avec un seul enfant j’avoue que je vis très rarement ce genre de situation mais ça m’arrive de temps en temps aussi, je ne serai pas honnête si je disais le contraire…

  19. je pense que ça traverse l’esprit de beaucoup de mamans..et je me sens aussi submergée parfois, il m’arrive de regretter les moments passés plus sereins..et puis je culpabilise d’avoir pensé ça..mais c’est bien d’oser le dire, c’est honnête..

  20. On connais toutes cela ( et tous aussi, si j’en crois mon chéri !!), des moments de découragement, un sentiment d’impuissance ou d’échec… Mais c’est rare de l’exprimer en dehors de l’énervement. Courage à toutes les mamans !

  21. Je suis maman de 2 garcons plein de vie et avec du feu dans le caractère, et comme toi par moment j’ai bien envie de fuir quand ils deviennent odieux…. quand je vois des grandes fratries autour de moi dans lesquelles tout n’est que douceur et harmonie, je regrette de ne pas être une de ces super mamans zen et respectées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *