6 mois ici !

{Sortir en famille en Gironde} Andernos-les-Bains

Aujourd’hui cela fait précisément 6 mois jour pour jour que nous avons déménagé en Gironde. Le temps file à une vitesse, c’est incroyable! Nous sommes déjà au printemps et on languis de profiter de la belle saison ici (même si l’hiver à été beaucoup plus agréable qu’en Ile-de-France et ça c’est déjà bien!).

J’ai profité de l’hiver pour faire une formation webmarketing et j’ai rencontré des gens super. La formation avait lieu dans Bordeaux et j’ai comment dire ? galéré galéré galéré pour y aller ! J’ai découvert les embouteillages girondins et franchement y’avais de quoi avoir envie de remonter sur Paris illico presto. J’ai vécu 2 semaines de formation très intenses, j’étais épuisée car en plus de mes journées de cours, je passais parfois 2h le matin et 2h le soir dans la bagnole pour faire seulement 20 km…. J’ai halluciné et les transports n’en parlons pas, j’aurais dû prendre 1 train et 24 bus pour arriver sur le lieu de formation…c’est à se demander comment on été pensés les transports en communs de cette ville… Heureusement ce n’était pas comme ça tous les jours mais au moins une chose est sûre : je ne veux pas bosser dans Bordeaux centre. C’est vraiment trop la galère. J’avais l’impression d’être dans les bouchons parisiens…..Le soleil en plus (moindre consolation).

Concernant le boulot, je regarde régulièrement les offres d’emplois mais le marché du travail n’est vraiment pas le même qu’en Ile-de-France. Ce n’est pas une légende, le travail est à Paris….Mais je ne me décourage pas. Je trouverai la perle rare.

J’avais il y a encore quelques semaine une image très édulcorée de la Gironde et puis quand on met les pieds vraiment dedans ben c’est un peu plus la galère mais bon c’est comme partout je pense. La différence ici, c’est que pour décompresser on file sur le Bassin d’Arcachon le week-end et ça, ça fait franchement du bien (oui je sais c’est très cliché de dire ça mais que voulez-vous, le Bassin d’Arcachon c’est mon plus gros coup de coeur de ces dernières années). Donc je relativise et j’ai déjà presque oublié les mauvais moments passés sur la route.

On a tous les 4 pris nos habitudes ici et on s’y sent bien. C’est bien l’essentiel non ?

8 commentaires

  1. Exactement! L’essentiel c’est de te sentir bien. Et puis en ile de france ça ne devait pas être bien mieux les transports, alors, au moins tu ne perds pas au change…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *