Vivre dans un tourbillon…

Ce weekend, j’ai fait un constat. Depuis que mes enfants sont nés, je vis dans un tourbillon. Je vis dans un monde bruyant où il faut sans cesse que je sois sur mes gardes, que je surveille ce que font les enfants, qu’ils n’avalent rien de suspect, qu’ils ne soient pas entrain de faire une bêtises, que je surveille chaque silence, car chez moi le silence est signe de bêtise en cours. Bref, je suis sans cesse à 100 000 volts, je ne peux me poser.

Même la nuit, je suis sensible aux moindres bruits. Avant, j’avais un sommeil de plombs, il pouvait y avoir un marteau-piqueur à côté de moi, cela ne suffisait pas pour me réveiller. Aujourd’hui, il suffit qu’un de mes fils pleure un peu dans son sommeil ou se cogne en se retournant et je suis réveillée. Tout le contraire de mon homme en fait. Lui entends de moins en moins j’ai l’impression.

Seulement aujourd’hui mes enfants ont presque 3 ans et j’aimerais parfois un peu relâcher cette pression. Peut-être quand ils iront à l’école? Je ne sais pas comment ça se passera quand ils seront loin de moi la journée, serais-je un peu plus sereine ou au contraire stressée car je ne les aurais plus sous les yeux? Je vis au quotidien avec eux depuis qu’ils sont nés et forcément cette séparation sera difficile mais nécessaire.

Je ne sais pas comment ça se passe pour les autres mamans, cette vie à 100 à l’heure je l’aime mais elle est épuisante par moment. Parfois j’ai des coups de mou, j’aimerais pouvoir me poser, me reposer, stopper le temps, m’écouter mais quand on est maman c’est difficile. Alors je vous entends déjà me dire « mais laisse tes enfants aux mamies, tonton, tata ». Oui cela arrive mais juste quelques heures. Quelques heures que j’utilise pour aller faire les courses tranquille ou encore faire le ménage à la maison sans les enfants dans les pattes. Laisser mes enfants quelques jours, ça j’en rêverai, mais je pense que personne n’est prêt dans nos familles à garder nos enfants aussi longtemps. Oui c’est sûr 2 enfants c’est fatiguant et je crois que finalement personne ne veut se fatiguer, ce n’est pas de leur ressort. La fatigue c’est pour les parents, pas pour les autres à priori…..

Ce tourbillon qui m’emporte au quotidien fait que le temps passe vite, que les années passent, si vite. Les garçons ont bientôt 3 ans, et moi je cours je cours je cours.

16 commentaires

  1. Coucou , oh oui moi aussi je suis dans un éternel tourbillon , entre mes 5  » merveilles  » et ma sixième qui va arriver cette été ,je ne vais pas en finir mais comme toi j’aime ce rôle de maman mais soit très épuisant moi la garde de mes merveilles je peux compter sur personnes tu m’imagine pas la fatigue que cela leur donnerai X5 , allez je cours et cours avec toi bisous

  2. Coucou si je devais résumer en une seule expression =
    « J’ai les mêmes à la maison ! »

    tout pareil pour moi depuis que je suis maman !
    Bon courage !

  3. des heures tranquilles pour faire les courses et le ménage … ???
    ma pauvre tu me fais de la peine !!! 🙁
    j’ai 3 filles ( 7ans, 3ans et 5 mois ) et j’ai la chance d’avoir un homme qui finit tous les jours a 14h donc 3 fois par semaines je pars 2h a peu près faire du sport dans une salle … il garde les petites et par contre lui tous les samedis ou dimanche matin il part a la pêche !!!
    ça nous fait du bien a tous les 2 !!!
    je pense qu il faudrait que tu arrives a trouver un arrangement avec ton homme pour que tu ais du temps pour toi ( shopping, café avec une amie ou tout autre 😉 ) !!!
    même si il est vrai que le temps passe vite … je ne me sens pas emportée dans ce tourbillon … j’ai mon petit train train que j adore mais il est vrai que mes 2 grandes sont a l’école et la petite dort beaucoup …
    je te souhaite courage … bientôt septembre loool !!!

  4. La situation devrait s’améliorer un brin quand ils iront à l’école… et puis d’ici quelques années quand ils seront ados et qu’ils te diront à peine bonjour…

  5. Moi j ai 4 enfants, mais les garçons ont 9 et 7 ans, et mes jumelles 2 ans et 3 mois. Je suis dans ce tourbillon que avec les jumelles, je n ai jamais connu ça avec mes garçons. On ne peut pas comparer des jumeaux avec des enfants d âgés différents, et c est vrai que c plus difficile d avoir quelque un qui veut bien te les prendre. Mais c est que du bonheur. Il faut juste de temps en temps trouver du temps pour toi et ton couple, et c est pas toujours simple. Je sais ce que je dis. Courage
    Veronique gaillard sur facebook

    1. Notre corps tien parce qu’il faut tenir, mais c’est vrai que c’est parfois usant. J’ai des journées où j’ai le moral dans les chaussettes et des journées où je m’éclate. Tout est une question de moral en définitive.

  6. Rho ma pauvre, je suis tout pareil !!! Je somatise un max! je n’ai pas des jumeaux, ils sont rapprochés, mais encore petits!!! Bref en étant maman à la maison ce n’est pas évident de relâcher la pression, surtout quand comme moi tu n’as personne (famille) pour te seconder! Heureusement que le mari prof est souvent là! bisous et courage!

  7. Bonjour idem pour moi, sauf que quand j’arrive à saturation , je passe en mode déconnexion automatique et je me retrouve dans une sorte de bulle ou plus rien ne m’atteint . Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *