Maman, il est où ton papa ?

http://korriganne.com/

Bon ça y est, je peux définitivement dire que mes enfants commencent à être de grands garçons. Ils sont de plus en plus attentifs à leur environnement, aux gens qui les entourent, ils écoutent les conversations, ils commencent à poser de plus en plus de questions.

Hier, nous étions en balade tous les quatre, quand soudain Warren me regarde et me demande, comme ça, sans crier gare : « Mais maman il est où ton papa ? « . Là autant vous dire qu’avec mon homme on s’est regardé sans que je ne sache quoi répondre à mon fils.Vous devez vous demander pourquoi cette question me gêne, question qui somme toute est anodine. Mais le problème, c’est que je ne sais pas quoi répondre à mon fils.

Mon père, il est là, il existe, mais on ne se parle pas depuis des années, il n’a jamais vu mes enfants. Sûrement vu des photos par le biais d’autres personnes de la famille mais c’est tout. Ah si, l’année dernière j’ai reçu une carte de lui pour Noël. Voilà, c’est tout. Voilà pourquoi mes enfants n’entendent jamais parler de mon père mais comment leur expliquer ? Comment leur expliquer que j’ai un papa mais qu’ils ne le connaissent pas parce qu’on ne se parle pas ? C’est délicat. Je ne suis même pas sûre qu’ils comprendraient. Pour des enfants, ça doit être inimaginable de ne pas parler avec son papa.

Mes enfants, je veux les protéger de ces histoires de famille, de ces quiproquo, de ces vieilles rancœurs, je ne veux pas les mêler à ça, je ne veux pas qu’ils entendent tout ça. Ils sont encore trop jeunes, je ne veux pas entrer dans les détails, cette histoire me pèse déjà assez à moi-même. Je ne veux pas avoir à en expliquer les tenant et les aboutissant à mes petits. Mais je sais aussi qu’ils sont en droit de savoir.

Aujourd’hui je suis une maman un peu perdue. Il n’a pas insisté quand il a vu que je ne savais pas quoi répondre. Mais je suis sûre qu’il me reposera bientôt la question et là, je ne veux pas rester sans voix.

14 commentaires

  1. oh la question que je redoute pour d’autre raison vu que mon père est mort.
    C’est vraiment dur de ne pas savoir comment expliqué les choses a son/ses enfants.
    Désolé de pas pouvoir t’aider, j’espère que tu arrivera a trouver comment leur expliquer tout ça.

  2. Situation délicate en effet. Pas évident de trouver mot mais je crois que sans rentrer dans les détails, j’essaierai juste de lui expliquer. Peut être?! C’est vraiment pas facile, j’en conviens. Tu sauras trouver tes propres mots de maman je pense. Bonne soirée à toi.

  3. je connais ce problème aussi, mes garçons le connaissent mais mes jumelles non, mes parents ont divorcés quand elles sont nées et du jour au lendemain mon père nous a renier. Pour l instant elles ne me posent pas la question, mais le jour ou! j ai peur que mes garçons répondent à ça a ma place, eux savent très bien pourquoi papy est parti, car il a claqué la porte devant eux et on bien vu que papy avait fait beaucoup pleuré maman. J ai de la chance d avoir mes beaux parents très présents pour eux, et l ancienne nounou des garçons qu ils ont toujours appelé mamy et papy nounou aussi, les filles ne poseront peut etre jamais la question, sinon……
    Véronique Gaillard

  4. mon papa et ma maman sont décédés quand j’étais jeune, récemment j’ai coupé les ponts avec le peu de famille qui me restait. J’ai souvent des questions de la part de mes plus grands ( 5 et 4 ans). La mort est abordé sans tabou depuis le décés de leurs second papi l’année dernière. En revanche parler de la famille qui existe et à qui je ne parle plus, je ne souhaite pas étaler mes histoires de grands alors je dis qu’ils sont partis très loin et que l’on ne peut pas les appelés.

    Je sais c’est pas bien, mais je préfère qu’ils soient encore plus grand pour qu’ils puissent bien comprendre les nuances des mots.

    1. Merci pour ton message. Leur autre papi (le père de mon conjoint) est décédé. J’ai l’impression que ce sera plus facile de leur en parler. Car c’est un fait, c’est comme ça, il faut l’accepter alors que là, c’est une décision de grandes personnes et c’est beaucoup plus dur à expliquer 🙁

  5. bonjour Elodie,

    Ce n’est que mon avis ..mais bon, si ça peut t’aider…

    Je pense qu’il faut expliquer les choses simplement, mais il faut le faire, en effet, sans rentrer dans les détails. Les enfants comprennent beaucoup de choses et je trouve qu’il n’y a pas pire que les non-dits .

    Et même s’il ne te repose pas la question, essaye quand même d’aborder à nouveau le sujet. Son papy fait partie de ses racines et il a besoin de savoir certaines choses (et pas forcément tout pour l’instant, en fonction de son âge..!).
    vue la tête décontenancée que tu as dû faire, peut-être qu’il n’osera même plus t’en reparler, de peur que cela te fasse du mal…); en fait, je dis tout ça en connaissance de cause, mais je ne veux pas détailler publiquement ici (si tu veux en privé).

    Je pense que c’est en effet compliqué de trouver les bons mots, mais s’il te plait, essaye de le faire pour eux , pour leur équilibre 😉

    bon courage
    (avec des livres et des dessins, on peut faire passer beaucoup de messages aussi non…?!!)
    gros bisous

    ‘Marie-Pierre’

    1. Merci Marie-Pierre pour ton précieux avis. Il est vrai qu’il n’osera peut-être plus en reparler et je ne veux pas que cela arrive, je veux qu’il pose les questions qu’il a à poser. Je note l’idée des livres, c’est une très bonne idée.

  6. Bonsoir Elodie,
    Je partage l’avis de Marie-Pierre ; les enfants comprennent intuitivement certaines choses, et mieux vaut mettre des mots sur des sentiments (la colère, le manque de compréhension, le chagrin, les regrets,… ) et les écouter parler, que de leur laisser imaginer des choses.
    Et puis, il est vrai que leur papy, même s’ils ne le connaissent pas, fait partie de leurs racines, de tes racines et de ton histoire, même si cela te fait mal. Il est légitime qu’ils sachent pourquoi ils ne voient pas leur papy, tout en sachant que ce sont des histoires de grandes personnes et que ce n’est en rien leur faute.
    Par chance, mes enfants ont des familles proches unies et aimantes – mais moi, j’ai connu des dissensions familiales quand j’étais petite, et j’aurais aimé que l’on m’explique le pourquoi des choses…
    Bon courage à toi et tes loulous.
    Bisous, Carine Mamjoza

  7. Salut,

    Je ne pourrais que plussoyer les 2 précédents messages. Dire les choses très simplement. Après rien ne t’empêche de parler de ton ressenti hein. Pour moi, ne pas donner de réponse claire à ton loulou c’est lui faire imaginer beaucoup de choses (drame, secret de famille)…

    Ici, on est un peu dans la même situation, mon mari ne parle plus avec son père, sans être vraiment fâchés mais bon, pas d’affinités du tout.
    Mon fils est encore un peu petit, mais si un jour il me le demande, je répondrais que papa ne parle plus avec son papa, parce qu’ils ne s’entendent pas très bien. Mais que cela reste son papi et que s’il souhaitait le rencontrer, son papa saurait où le joindre et nous le ferions sans problème.

    Bon courage 😉

    1. Bonjour Mme E, merci pour votre message. En effet, je ne veut pas qu’il s’imagine n’importe quoi, je vais essayer de trouver les mots pour lui expliquer. Merci à toutes pour vos messages et avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *