L’Unité mère-enfant, essentielle pour m’aider à me construire en tant que mère

© http://korriganne.com/

Après la naissance de mes enfants et leur quelques jours passés au service réanimation, j’ai eu la chance d’intégrer l’Unité mère-enfant de l’hôpital.

Pour info, voici le principe de l’unité mère-enfant : 
« L’Unité mère-enfant de la maternité permet de garder auprès de leur mère, des nouveau-nés qui nécessitent des soins médicaux et une surveillance plus accrue, effectués par une infirmière ou une puéricultrice. Les enfants peuvent présenter une prématurité modérée, un faible poids de naissance, une infection, des difficultés d’adaptation à la naissance…La plupart des soins de puériculture peuvent être réalisés dans la chambre de la mère et par celle-ci, aidée par le personnel. Si elle le souhaite, elle peut garder son enfant en peau à peau pendant de longs moments, ce qui permet de mieux réguler la température de son enfant, son équilibre métabolique et favorise l’allaitement lorsque celui-ci est souhaité. L’unité centrale accueille le nouveau-né si celui-ci est encore trop fragile ou lorsque la maman désire se reposer quelques heures. »

C’est un très bon résumé de ce que sont les Unités mère-enfants. Pour moi ça a été la possibilité de faire connaissance avec mes enfants tout en me sentant soutenue. La choc de la naissance, le stress de leur séjour en réanimation, j’étais une toute jeune maman très stressée et malheureuse de tout ce qui nous arrivait, cette Unité était pour nous le moyen de nous apprivoiser. D’ailleurs je n’imagine même pas si on m’avait laissé rentrer chez moi avec mes enfants sous le bras sans avoir pu passer quelques jours avec eux sous le regard bienveillant des infirmières et puéricultrices….

Dans ce service, tout l’équipement était prévu pour continuer à suivre médicalement les enfants et en parallèle permettre à la maman de s’occuper de ses enfants. Nous avions une chambre individuelle, avec une salle de bain pour maman et bébé et nous pouvions être autonomes. J’avais enfin la chance, 10 jours après leur naissance, de pouvoir m’occuper réellement d’eux, de pouvoir remplir mon rôle de maman. Les premiers jours, les infirmières m’aidaient à prendre mes marques, sans jamais être intrusives, toujours en étant discrètes. Pour cela je les remercie beaucoup. Elles étaient là aussi en cas de grosse fatigue pour me relayer (car oui il faut l’avouer, passer de 0 à 2 enfants d’un coup, il m’a fallu quand même quelques jours d’adaptation…..).

Ce service à été pour moi un élément essentiel dans ma construction en tant que mère et je rêverai que toutes les mamans ayant des enfants en difficulté puissent en bénéficier. Je sais que malheureusement ce service n’existe pas dans tous les hôpitaux, que les places sont limitées et que par conséquent, j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir intégrer ce service et que sans ça, notre démarrage aurait été encore plus difficile. 

Il reste malheureusement un bémol : la place du papa dans ce service qui n’est pas prise en compte….Mais ça c’est un autre sujet……sur lequel j’aurai le temps de revenir ultérieurement.

4 commentaires

  1. Pour ma 1ere il n’y avait que une chambre mere enfant, j’ai pu y avoir accès et c’est vrai que c’est rassurant …

  2. J’ai la chance d’avoir pu bénéficier d’une chambre avec une salle de bain attenante lorsque j’ai accouché de ma fille, c’est vraiment un plus non négligeable, un vrai confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *