La culpabilité de la maman qui travaille

La culpabilité de la maman qui travaille

horizon

Comme vous le savez, depuis 3 jours j’ai repris le chemin du travail. La reprise se passe en douceur, mes collègues sont très gentils, le poste me plaît, je suis hyper contente de ma nouvelle vie. Ça y est, je ne suis plus une mère au foyer mais une maman qui travaille.

Mes enfants et moi avons toujours eu l’habitude d’être ensemble. Je n’ai jamais loupé une sortie d’école, j’accourrai quand ils étaient malades, ils passaient leurs mercredis après-midi avec maman…Nous avons donc bâti une relation très proche, quasi fusionnelle pendant 5 ans. Et finalement, quand je regarde le chemin parcouru, je me dis que 5 ans c’est long. Très long. Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir passer autant de temps ensemble mais aujourd’hui, nous devons nous adapter à ce nouveau rythme qui sera le nôtre.

Du côté de mes enfants, tout se passe pour le mieux. Je continue de les déposer à l’école le matin et le soir, ils vont au centre en aéré en attendant que j’arrive. Ils y sont avec les copains donc ils sont très contents. De mon côté, c’est un peu plus difficile à accepter. J’ai comme l’impression d’abandonner mes enfants. C’est bête hein. Très bête. Mais c’est plus fort que moi. J’ai peur qu’il se sentent abandonnés, qu’ils pensent que je n’ai plus de temps pour eux. Je culpabilise grave de ne pas aller les chercher à l’école, de ne pas les prendre pour le repas du midi alors qu’ils auraient bien aimé. Je culpabilise de ne pas être là pour eux. Comme avant.

J’ai comme une horloge biologique dans le bide. Je ne regarde quasi pas l’heure de la journée sur l’ordi mais vous pouvez être sûrs qu’à 16h30, je vais lever le nez et voir que c’est l’heure de la sortie de l’école (alors que je n’y pensais pas forcément 2 minutes avant). Et là j’ai le coeur qui se sert très fort en me demandant ce que je fais là au bureau, en espérant qu’ils sont bien avec les animateurs, qu’ils sont bien montés dans le bus pour aller au centre aéré…. Je me pose 1000 questions en 3 secondes…. Je ne pense pas être folle ou exagérer mais bordel que c’est dur de ne plus être autant avec mes enfants et de laisser d’autres personnes s’occuper d’eux !! J’espère que je prendrai vite le rythme et que bientôt je ne me poserai plus toutes ces questions !

 

4 commentaires

  1. pour te rassurer
    1/ quand tu iras les chercher au centre qqfois ils te diront « nous n’avons pas eu le temps de finir notre jeu , viens nous chercher plus tard  »
    2/ l’essentiel reste la qualité du temps passé et non la quantité

    je te dis çà pour te rassurer car je me doute que ce n’est chose facile 😉

    bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *