Je crie mais ne me juge pas !

Non je dois me rendre à l’évidence, je ne suis pas une mère parfaite. J’aurai aimé, j’aurai adoré être de ces mères parfaites que l’on voit dans les séries. Celles qui ont une maison méga propre, des enfants polis qui savent s’occuper tout seuls, des repas cuisinés avec amour, un jardin joliment décoré. Celles qui ne lèvent jamais la voix et qui ont un chien qui s’essuie les pattes avant de rentrer dans la maison.
Mais non. Non je ne fais pas partie de ces mères là. Moi je galère, je souffre même parfois. Je souffre d’être celle que je suis aujourd’hui car j’ai parfois l’impression de subir mes journées, de ne pas avoir le temps de respirer et pour me faire entendre de mes enfants, de devoir crier. Et ce n’est pas moi, ça ne me ressemble. La maternité et (surtout) le congé parental m’ont transformée.
Mes enfants je les aime plus que tout, ça, ça ne fait pas de doute mais ils me fatiguent. Alors oui, je crie, je gueule, ici on est pas dans un film, non on est dans la vraie vie. Oui je suis une maman qui crie, qui crie quand elle a peur ou quand ils font une énorme bêtise. Ça te choque ? Oui je sais bien que je choque les mamans parfaites (enfin celles qui se croient parfaites), et leur regard accusateur et bien ça me gonfle. Moi je ne me permets pas de juger les autres, je me dis que je ne connais pas leurs vies, leurs soucis, alors je juge pas, je me tais. Parfois même je compatis.
Ce qui m’agace aussi, ce sont les gens qui me disent « Non mais arrête, tes enfants sont adorables et sages ». Oui certes, mais chez les autres ! Quand ils sont chez moi, avec moi, ils me font LA misère. Mais là personne ne veut me croire (enfin mon voisin si vu qu’il m’entend crier). Ah les gens, ceux qui pensent nous connaître, ceux qui pensent avoir la science infuse, je n’en peux plus. Échangez votre quotidien avec le mien et on en reparlera.
Mais depuis peu, je me soigne, je suis un groupe « qui a décidé d’arrêter de crier », je vais essayer d’en prendre de la graine. En attendant, mes enfants je les kiffe mais faut pas me pousser à bout non plus alors les gens qui sont pas contents, qui se pensent parfaits, tracez votre chemin et surtout ne vous retournez pas.

42 commentaires

  1. Je suis comme toi, je crie beaucoup, beaucoup trop… et j’en ai marre du regard et du jugement des autres, car même s’ils ne disent rien je sais qu’ils jugent…

  2. Coucou!!
    Je me reconnais dans ton billet..ô combien..
    C’est plus fort que moi mais, bien souvent, ce la a l’effet inverse à celui escompté…
    Et c’est l’engrenage..
    J’essaie bien de me brider mais bon..!!
    Etre à la maison plein temps c’est super mais difficile!
    Bon courage
    Bises

  3. je crie beaucoup… beaucoup trop aussi! j’avais honte, puis j’ai entendu ma nouvelle voisine criée aussi sur son fils, et bizarrement je me suis sentie moins seule!
    je pense qu’on ne peut pas être toujours souriante, radieuse… tu imagines ton enfant te fait la misère et tu réponds « excuse moi de te demander pardon mon enfant mais là tu pousses le bouchon un peu trop loin »… non je n’y crois pas, c’est pas possible! en tous les cas pas tous les jours, car nous sommes humaines!

    1. Lili je vais essayer la méthode de l’excuse du bouchon, mais avec ma tête de mule en face… Hihihi En tout cas ça fait du bien de lire tous ces commentaires et de voir que finalement on n’est pas les seule ^^

    2. c’est clair mam zelle a tu me diras!!!! j’essaye aussi de discuter un maximum… mais quand l’enfant ne veut pas écouter, ben ça sort!!

  4. ouh la la… c’est tout moi ça !!!
    Chez moi c’est en dent de scie, ma fille me laisse un peu de répit de temps en temps …
    Je sais pas trop si ca vient d’elle qui a des phases très dures ou d’autres moins ou si ça vient de moi avec des moments de stress ou de fatigue plus importants qui fait que je supporte moins bien !!!
    Et le jugement des autres, je m’en fous en fait … Les pseudos mère parfaite, j’en ai rencontré aussi mais je les sort très vite de ma vie !!!

  5. Je souhaite également ne pas crier, vu mon caractère non patient de base je dois dire que je suis plutôt fière de moi même si parfois je crie (fatigue, peur, bref, tout comme toi).
    En ce moment j’ai même tendance à donner de vilaines petites tapes sur la main de ma grande et ça la blesse énormément, alors je m’excuse à chaque fois, un peu honteuse.
    Pour les cris, elles ne m’écoutent pas, elles rigolent entre elles et ça te donne clairement l’impression qu’elles se foutent de toi alors le ton monte vite, d’une parce qu’elles font du bruit, t’ignorent et ne t’entendent pas et de deux bah parce que te met les nerfs quand même ^^
    Avant je ne criais presque pas, maintenant qu’elles se liguent un peu contre moi la patience est bien plus dure à trouver, ça viendra, je ne m’inquiète pas et je ne culpabilise pas plus que ça (un ptit peu mais bon).
    Courage 🙂

    1. Oui ici aussi, j’ai souvent l’impression que ça donne le résultat inverse. Et surtout, je ne veux pas que mes enfants pensent que crier est un mode de communication. C’est pour cela que j’aimerai changer.

  6. Ahaha ! Les petits anges dehors et les petits diables à la maison… j’en ai un exemplaire et pareil, ça me soule quand on me croit pas. Je gueule comme un putois, j’en suis pas fière, et j’essaie d’arrêter. Mais punaise que c’est dur ! On m’a conseiller un livre ‘Se faire obéir sans crier’ Pour le moment, ça marche plutôt pas mal !

    Allez courage ! Et laisse les pseudo mères parfaites dans leur coin : on sait toutes qu’en vrai, c’est qu’une façade =D

  7. Je suis différente depuis quelques années j’arrive à prendre beaucoup plus de recul…je me suis faites aidée car mon éducation n’a pas été simple et du coup je ne souhaite pas ça à mes enfants donc je crie quand je suis au bout du bout sinon j’essaie de me tempérer, je ne juge aucunement les autres je ne suis pas les autres et pour moi en mon sens je fais ce qui me semble bon pour moi et mes enfants…les autres ben comment te dire que je m’en fiche 😉 sauf ceux qui viennent vers moi pour discuter échanger 🙂

  8. heureusement que les mamans parfaites n’existent pas!!… Je m’angoisse déjà avec petit bout de 2 mois de ne pas toujours bien m’y prendre, alors mieux vaut se dire que personne n’est parfait, ça rassure! 🙂
    Je me souviens que ma mère criait souvent (4 enfants.. forcément ça épuise ^^), et souvent quand on dépassait les bornes on se prenait une gifle ou une fessée (oullaaa!! je sens déjà les « OH mon DIEU!! Mère Indigne!!!)… Ben ouais mais en même temps c’était toujours mérité! Et franchement aucun de nous 4 n’en voulons à ma mère, au contraire. Nous avons de très bonnes relations avec elle, surtout moi qui suis très fusionnelle avec elle.
    Je ne sais pas comment je serais quand Petit Bout grandira et fera des bêtises… Peut-être que moi aussi je vais crier, peut-être qu’une fessée partira de temps en temps… je culpabiliserai sûrement, mais je crois que mon bout de chou ne m’en voudra pas.

    Les gens trouvent toujours de quoi juger. Moi j’allaite petit bout et j’entends tout le temps : « Ah il est encore au sein!! » (en même temps il a 2 mois 1/2… il est encore tout petit!!), « Tu vas en faire un pot de colle »… « Si tu continues de le porter tout le temps, il sera jamais autonome », « si tu continues le cododo tu t’en sortiras jamais », « il fera jamais ses nuits comme ça », « laisse le pleurer ».. Bref.

    Je sais combien c’est pas facile, mais il faut réussir à se faire confiance même si on n’est pas parfaite 🙂 Je suis sûre que tes enfants débordent d’amour pour toi!

    1. ma fille a 7 mois c’est un vrai pot de colle je la porte beaucoup (vive le boba 3g!) et pourtant petite je ne l’ai pas habituée! comme quoi hein! en revanche le cododo c’est elle qui a souhaité stoppé, les bruits la gênait elle a réclamé a être seule! Les enfants savent bien se faire comprendre il faut ecouter son coeur de maman 😉 pour les bêtises, pas de doute c’est des champions! et c’est sur qu’une gifle ou une fessée (distribuées avec parcimonie hein – mon fils doit s’en prendre 1 par mois lors de grosses bêtises ou gros affrontement) ne va pas tuer un enfant!

    2. Ca me rassure de lire que le cododo peut s’arrêter de lui-même, et pas au bout de xxxx années!! Je sens que mon petit bout prend de l’indépendance, plus ça va et plus c’est pousse toi maman, pousse toi papa! ^^ Il n’est pas encore tout à fait prêt car il a encore besoin de me sentir près de lui… Mais je lui fais confiance, ça viendra il est encore petit 🙂

      Elodie, comme je te disais, quand on est maman je crois qu’on fait avant tout comme on peut et au mieux, et si c’est pas le « mieux » des autres, ils sont pas à notre place! 🙂

  9. je crie facilement aussi, surtout sur mon fils de bientot 6 ans qui se conduit comme un bébé, me répond, se fout de moi, ca me met hors de moi! mais bon les gens savent que je crie pour la bonne cause car chez eux c’est pareil , il colle les gens, les embete, leur fait des bisous partout (quand il fait ca c’est regard noir et au prochain c’est au coin), il appelle les gens princesse ou chef ou capitaine, enfin ca n’arrete pas quoi, j’ai 10 minutes de calme quand je le mets au coin!

  10. salut,
    pour ma part je ne suis pas une criarde. les gens qui crient de maniere general ca m’enerve!lol
    ca ne veut pas dire que je suis parfaite loin de là, etre maman est un apprentissage qui dure toute une vie, des le moment où nos cherubins sortent de nos corps et toute leur vie durant.
    ce n’est pas parce que tu cries que tu es plus imparfaite qu’une autre qui ne cries pas. je suis entourée de qq parents « crieurs » et finalement je me rends compte que ils ne sont meme plus credibles aux yeux de leur enfants, car le cri n’est pas mesuré, ni adapté à un moment precis.
    moi qui ne suis pas parfaite, je ne crie pas, je suis d’un temperamment calme, le papa lui crie plus facilement, et qui est le parents qui est le plus craint, c’est bibi! car je suis toujours calme mais quand je suis gavée, mon ton de voix change, et est plus menacant, et non negociable! un NON est un NON, une punition au bout de 3 est appliquée, les regles sont les regles. ce n’est pas facile tous les jours, j’avoue, car les enfants grandissent et ils testent chaque jour differemment nos limites et notre aptitude a la patience.je ne dis pas que je crierais jamais mais en te lisant, je pense que tu souffres plus de ce mode de communication que ce que pense les autres de ton role de parents. souvent on suit son mode d’education de notre enfance, tes parents criaient ils? moi non. c’est peut etre pour ca que moi meme je ne crie pas j’en sais rien en fait… mais courage, tu n’es pas moins mechante, mauvaise, imparfaite mere pour autant. aies confiance en toi, et ne te laisse pas bouffer par tes demie portions!!! lol bisous

  11. Je compatis… ce satané CP m’a changée aussi et comme toi je fais en sorte de ne plus crier, j’ai lu, je me suis fait des mémos pour etre positive… mais je n’y arrive plus, je suis epuisée… ma dernière trouvaille?? je vais reprendre le travail pour souffler, pour me retrouver et enfin pouvoir retrouver mes amours en toute serenité… enfin j’espère

  12. Les parents parfaits, ça n’existe pas, ils le paraissent, mais si tu grattes un peu sous la couche, tu verras qu’ils crient, eux aussi, ou d’autres choses.
    Suivre un groupe pour apprendre à moins crier, gérer autrement les crises, je trouve ça génial ; pour moi, c’est en ça que tu es une super maman (pas parfaite, mais super ;)), car tu as conscience de tes difficultés et tu essaies d’y remédier.

    Courage !

  13. J’aurais quasiment put l’écrire cet article car moi aussi j’ai une forte tendance à crier !!!
    Le comble : crier à mes enfants « arretés de crier  » !!!!
    Courage !!!

  14. he bien je te rejoins car moi aussi je crie ! Mon fils a 3 ans et il me fait tout voir –` Je suis loin d’être une mère parfaite mais mon fils je l`aime et il le sais Il ne manque de rien mais voilà il y a des moments où on a besoin de souffler !! Alors oui on crie On est pas parfaite mais nos enfants on les aime !! Bon courage a toi et a toutes les mamans pas parfaites lol

  15. Ouuuh comme je te comprends… Pareil, ça m’agace qu’on me sorte « ce sont des anges tes fiillles » alors que moi je pense « ce sont des mooonsstress » !!!!

    Avec moi elles sont super dures et du coup, comme toi, il m’arrive de crier. Avec la fatigue, ma patience atteint souvent très vite ses limites et pouf je peux plus me retenir si une nouvelle connerie arrive et je crie. Et j’ai beau m’entendre crier et me dire « oulaaa Astrid calme-toi », impossible…

    Honnêtement, j’pense que les seules mamans qui ne crient pas sont celles qui font élever leurs enfants par d’autres…

    Mais bon, ton article fait quand même du bien 😉 Je me sens moins seule !

  16. coucou ! ben j’adore ton article ! je me retrouve dedans a tout point ! le senfants m’use le congé parental n’arrange rien ! j’essaie de parler mais j’ai l’impression que ca marche pas j’ai l’impression d’avoir aucune autorité sur les twins comparer a ce que j’ai vecu avec mes 2 grands je t’envoie d’ailleurs tout on soutien !! gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *