Mes enfants, un lot ?

Mes enfants, un lot ?

Fin de semaine j’ai de nouveau été confrontée « au lot ». Le lot, c’est quand un adulte fait l’amalgame entre mes 2 enfants comme s’ils ne formaient qu’1. Bien qu’ils soient jumeaux, je mets un point d’honneur à ce qu’on respecte chacun de mes enfants en tant qu’individu et non en tant que paire. En fait, la bêtise vient souvent des adultes qui ne savent pas / ne prennent pas la peine de / ne se soucient pas de (au choix rayer la mention inutile) faire la différence entre mes 2 enfants alors que je vous l’assure, j’ai bien fait 2 enfants avec des caractères bien différents, des sensibilités différentes et des prénoms différents… si si ! Mais bordel c’est pas compliqué quand même.

Pour tout vous raconter, la semaine dernière le directeur de l’école m’a fait une remarque qui m’a mise en colère « les jumeaux se bagarrent à la récré, il faut que ça cesse ». Moi bêtement j’en ai déduit que mes 2 enfants étaient concernés et donc j’allais devoir recadrer les 2. Mais en discutant avec eux, un de mes fils m’a répondu que oui il se bagarrait dans la récré avec se copains pour rigoler. Mais mon second loulou m’a répondu qu’il ne se bagarrait jamais (ce que je soupçonnais car ce n’est pas du tout son style). Et là j’ai compris.

En fait, au lieu de parler juste de l’enfant concerné, on m’a dit « les jumeaux » par facilité… et pour le coup, si je n’avais pas discuté avec les 2, je les aurai punis tous les 2 ! C’est bête, ça part d’un détail mais ça montre l’état d’esprit des gens qui ne font même pas l’effort de connaître les prénoms de mes enfants. Car oui même le directeur ne connaissait pas le prénom d’un des 2. Alors je comprends mieux…. quand on ne connaît pas les enfants, qu’on ne connait pas les prénoms, autant les mettre dans le même panier, la maman n’y verra que du feu…

J’en avais déjà parlé ici dans mon article « Non, les jumeaux ne sont pas des photocopies ! » mais je vois que finalement des gens indélicats, y’en a partout. Nous avons fait le choix, en tant que parents, de toujours les différencier pour qu’ils s’épanouissent chacun de leur côté. Alors clairement quand on vient me casser la baraque en mentionnant mes gamins comme étant « un lot » ben ça me fait péter les plombs et quel manque de diplomatie… Je le répéterai aussi souvent qu’il le faudra : les enfants, bien qu’ils soient jumeaux, sont des enfant INDÉPENDANTS et il faut respecter ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *