Doctissimo va vendre des médicaments ?

doctipharma

J’ai lu que Doctissimo se lançait dans la vente de médicaments sans ordonnance par le biais du site DoctiPharma. Alors là tout de suite, je suis un peu partagée. On pourrait penser que la médecine évolue, que c’est un développement vers le 2.0, que tout sera plus simple. Mais en vérité ? Ça me dérange cette vente via internet, sans vraiment de contrôles.

Personnellement je suis attachée aux conseils de mon pharmacien. Il me semble important d’aller le voir, de lui décrire mes symptômes et d’entendre ses conseils. Il faut le rappeler tout de même, l’achat de médicaments, même sans ordonnance, n’est pas anodin. Et le fait qu’on les « banalise » me gêne franchement. J’ai peur que cela engendre des dérives surtout quand on sait par exemple que DoctiPharma est affilié à Doctissimo. Je m’explique….

Doctissimo, c’est un site d’information mais dans mon esprit c’est avant tout un forum où il se dit tout et n’importe quoi. Il y a des topics super mais on peut aussi lire des énormités. Vous vous souvenez de la nana qui se demandait si le bébé qu’elle portait pouvait tomber enceinte pendant les rapports ? Ou encore celle qui se demande si s’épiler le maillot va lui faire perdre sa virginité ? Non mais franchement ? Trolls ou pas, quand je lis ça, je me dis qu’il y a vraiment des gens petits d’esprits dans ce monde et justement ceux sont eux qui pourraient acheter des médicaments à outrance ou se tromper ou je ne sais quoi encore. Là sur ce point, je trouve inquiétant que l’on puisse se fournir si facilement en médicaments. Un médoc n’est pas un bonbon à la menthe hein.

Enfin vous comprendrez, je suis un peu partagée sur cette information. Et vous ? C’est une évolution ? Une possible dérive ?

18 commentaires

  1. Je te rejoints à 100% dans ce que tu écris. La course aux petits prix (donc par internet) entrainera forcément des dérives et des accidents. Car chaque médicament est potentiellement dangereux si non adapté ou mal utilisé

  2. je susi partagée, d’un coté pour certaines choses, je suis contente d’avoir les conseils de ma pharmacienne, d’un autre, pour certains médicaments que je connais déjà, je suis contente de les trouver jusqu’à 60% moins cher sur le net !
    après je pense qu’il faut un juste milieu, et utiliser ces sites juste pour les choses que l’ont a déjà prises et qu’on est sur d’utiliser comme il faut

    1. Alors des personnes comme toi sauront faire la part des choses mais les petites jeunes ? Ceux qui ne savent pas vraiment ? Ils sont potentiellement susceptibles de faire des conneries non ?

      1. oui c’est pour ça que je suis partagée … si seulement ça pouvait faire réagir les pharmacies, et leur faire revoir leurs prix !
        après selon les pharmacie ça ne changera pas grand chose, par exemple celle qui est ds la galerie marchande de mon « carrefour », les médicaments sans ordonnance sont en libre service et on paye à une caissière, on ne voit pas de pharmaciens ni de préparateur … ce qui revient au même qu’acheter sur internet au final …

        1. Ok je comprends. En effet, ça revient au même (pour des gens comme nous) mais ce sont les autres qui m’inquiètent et le fait que les médicaments soient banalisés.

          1. mais quelque part ça m’inquiète aussi ! la 1ère fois que j’ai payé mon doliprane à la ciassière ça m’a choqué !
            mais je pense qu’on ne peut pas y couper, c’est « la modernité  » et c’est comme beaucoup de choses, il y aura des soucis ou des « débordements » avant que ça soit bien rodé …

  3. C’est peut-être justement en lisant ce genre de questions débiles que Docti c’est dit qu’il y avait un marché juteux à se faire.
    Perso je suis pas pour. La France est connu pour « ses malades imaginaires », ça risque de partir en sucette pour certains.

  4. En tant que chef de produit Doctipharma, permettez moi d’apporter mes lumières sur le projet et de vous éclairer sur l’évolution d’un site de vente de produits parapharmacie et pharmacie en ligne tel que Doctipharma.
    Premièrement, Doctipharma ne vend rien, nous mettons à disposition des pharmaciens, une plateforme de vente en ligne, de là on écarte le risque de tomber sur des produits de contrefaçon, puisqu’on a un contact direct avec ceux ci et nous assurons de l’existence d’une pharmacie physique.

    Deuxièmement, nous souhaitons permettre aux intrenautes de garder le contact avec le pharmacien, c’est pourquoi sur chaque fiche produit, chaque mini site du pharmacien, vous pourrez contacter celui ci par mail ou téléphone pour lui demander plus de conseils. Les pharmaciens s’engagent à répondre dans un délais limité.

    Sécurité donc, gain de temps et conservation de l’aspect social même si déporté sur internet.
    J’Espère vous avoir convaincu de la fiabilité de notre service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *