C’est pire que ce que je pensais….

Cet article est la suite de mon billet « Ces immeubles HLM désespérément vides« . Y’a du nouveau et franchement c’est pas du beau, c’est même pire que ce que je pensais.

Donc on confirme le problème, personne ne trouve de bailleurs pour gérer cet immeuble, résultat : 51 logements vides. Il y a en permanence un vigile devant la porte maintenant. L’immeuble est surveillé…Ben moi ça me fout les jetons ! Pourquoi l’immeuble d’en face est surveillé ? Y’a des menaces terroristes sur notre petite ville de seine & marne ou quoi ? Non mais franchement…Je pense qu’ils doivent avoir peur que des gens s’installent dans l’immeuble, ben tu m’étonnes !

Mais là cerise sur le gâteau, je crois que c’est le mot que nous avons reçu du Maire….

« …Cela a des conséquences très graves sur les effectifs scolaires qui sont en baisse et qui vont entraîner probablement des fermetures de classes. » 

Alors là, je suis scotchée. Déjà que la situation me faisait sauter au plafond mais là d’apprendre que de fil en aiguille la situation touche en plus l’école, je crois que ça dépasse tout.

Je ne comprends pas que la Mairie ne puisse pas intervenir. On fait quoi alors ? On attend ? On attend qu’une classe soit fermée ? Les gens qui sont en attente d’un logement vont devoir patienter encore combien de temps ? On attend que la situation se dégrade encore plus ? Sympa comme programme…..

11 commentaires

  1. Coucou,

    Si je comprends bien l’immeuble appartient à une SNI (donc bailleur privé, ou plutôt un fond de placement dans l’immobilier). L’immeuble étant en vente, à un prix imposé…
    La mairie, ne peut donc gérée , à la limite mettre un droit de préemption, mais la démarche est longue et complexe.
    Après un bailleur , organisme HLM, peut se porter acheteur, mais le tout étant de savoir le prix que la SNI en demande… Peut-être y a t’il des tractations.
    Le vigile est là pour éviter le squattage ( sans lui, cela serait surement déjà le cas), ou encore les dégradations ou les vol de matériaux et équipements… Donc d’un côté, dis toi qu’il est rassurant qu’il soit là…
    Concernant, les effectifs scolaires, les classes sont maintenues selon le nombre d’enfants à scolariser sur la ville et le secteur… Donc, 51 logements vides, peuvent effectivement faire fléchir la courbe et à provoquer la fermeture d’une ou plusieurs classes, sur le périmètre concerné…
    Néanmoins, étant donné la conjoncture actuelle, sur la crise du logement, et les ambitions du nouveau gouvernement, la situation ne devrait pas perdurer très longtemps…

    Allez keep cool, et courage !

  2. Encore une aberration de plus… je trouve ca honteux. Tellement de gens dans l’angoisse qui ne savent pas où ils dormiront ce soir et tellement de situations où des logements restent absurdement inoccupés. Les pouvoirs publics devraient avoir la possibilité de requisitionner ce logementd

  3. la mairie ou l’Etat ne peut pas réquisitionner l’immeuble, il le font bien pour des terrains , des maisons des particuliers

  4. c quand meme fou cette histoire
    j’espere que bientot se sera retablie (mais deja dans parler sur ton blog ca pourrait faire avancer les choses, non?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *