Bilan de compétences, risqué ?

Je suis en congé parental d’éducation jusqu’aux 3 ans de mes fils. Le congé parental c’est long, on se sent exclue de la société, on a beaucoup moins de liens avec les autres. Je suis heureuse de passer mon congé avec mes enfants, de les voir grandir mais ce congé me force aussi à réfléchir sur mon avenir. J’ai donc pensé faire un bilan de compétences pour faire le point. Où j’en suis après ces années passées à la maison ? De quoi ai-je vraiment envie aujourd’hui ?

J’ai donc pris contact avec le service RH de ma société pour connaître les démarches à faire. Réponse : il est possible de faire un bilan de compétences mais pour que celui-ci soit financé (les coûts pédagogiques), il faut un accord de l’employeur.

Je sais pertinemment que c’est très mal vu que je sois en congé parental. Un boulet qui reste dans les effectifs mais qui ne bosse pas…Un boulet qui touche les bénéfices du CE alors qu’elle ne bosse pas…Oui en étant en  congé parental, je me sens rabaissée et je perds confiance en moi. Je suis aussi pratiquement sûre que ce bilan de compétences ne me sera pas accordé. Je les vois déjà  » Non mais elle est en congé parental et en plus elle voudrait faire un bilan de compétences (signe qu’elle va peut-être se recycler et partir) ? »…..

Aujourd’hui voilà où j’en suis, j’ai peur de faire ma demande car j’ai peur de me griller pour toujours dans la société. A savoir que je suis dans une très grosse entreprise, que j’ai pleins d’avantages mais que je n’ai plus de poste pour l’instant car j’ai été remplacée….Que me proposera t-on quand je reviendrai en Avril 2013 ?

Et vous avez-vous tenté le bilan de compétences ? Cela vous a t-il permis d’avancer ? J’attends avec impatience vos retours d’expérience.

20 commentaires

  1. je ne l’ai pas fait, mais je ne peux que t’encourager à le faire!
    Avril 2013, c’est loin!! et le congé parental c’est aussi pour te permettre de réfléchir à ce que tu peux ou veux faire de ta vie (pro ;-))
    Dans ta société, j’espère qu’ils ne sont pas bêtes au point de se dire que la vie avec des jumeaux c’est facile! Il me parait évident de prendre ces 3 ans pour permettre de les élever…

  2. MonChéri est en plein dedans ! Par contre, si tu le fais alors que tu n’es pas présente dans l’entreprise, rien ne t’oblige à les mettre au courant. Mon homme s’est adressé directement au Fongecif, il le fait le samedi (car il ne voulait pas que sa boîte au courant) et ça lui est entièrement financé. Donc je ne suis pas sûre qu’il soit obligatoire que tu t’adresses à ton entreprise pour ça. Dans tous les cas, si tu veux te réorienter, c’est la meilleure solutions car les tests et entretiens sont très bien conçus (d’après Monsieur qui n’est pourtant pas le dernier lorsqu’il s’agit de critiquer et râler !)

    1. Coucou ! Alors concernant le FONGECIF, à ma boîte ils m’ont dit que je pourrais m’adresser au FONGECIF que si j’ai 2 refus consécutifs de mon employeur….Donc merci pour ton message, je vais voir de ce côté là !

  3. moi quand j’ai deposé mon congé parental j’avais peur !! pas longtemps que j’etais dans cette entreprise (suis aide a domicile ) arreter depuis le debut de ma grossesse ! puis lorsque j’y suis aller pour les prevenir elles m’on dit encore heureux vous n’allez pas revenir avec 4 enfants dont 2 jumeaux prenez vos 3 ans !en ce moment je reflechis car je doit reprendre en fevrier 2013 et les petits rentreront a l’ecole qu’en septembre 2013 ! alors calcul surs calcul je pense demander un congé sabbatique d’un an ce qui m’ammeneras a 5 ans d’arret dans cette boite !! pff le temps passe ! je voulais passer un diplome pour passer au niveau superieur mais du cout peur de faire cette demande suis absente depuis si longtemps ! alors je verrais a mon retour !: mais sinon si tu t’en sens le besoin va y ! je pense qu’ils comprendront quand mm !!
    allez bon courage a toi !<3

    1. Merci Sophie ! Je vois qu’on est dans la même situation. Moi aussi reprise en avril 2013 alors que mes enfants rentrerons à l’école en septembre 2013. Heureusement une des mamies sera à la retraite au même moment et pourra donc garder les petits jusqu’à ce qu’ils rentrent à l’école.

  4. Alors j’ai fait un bilan de compétences pendant mon chômage … c’est un peu différent car plus court (forcément les moyens ne sont pas les mêmes) mais après les outils utilisés et la personne qui te suit et les démarches sont similaires.

    Alors, je l’ai fait car je me posais des questions mais j’étais dans une période difficile, je venais de terminer mes études (thèse de 3 ans) et je ne voulais pas continuer là-dedans, dur dur mais j’étais au chômage, ça durait et je me suis dit que ça me sortirait de chez moi!

    En bilan, ça peut se révéler intéressant (bof bof dans mon cas) mais il faut bien choisir le lieu où on le fait et être suivie de A à Z par la même personne (moi j’ai demandé leur formation pour choisir mon consultant sans vouloir les vexer mais besoin d’une personne empathique donc qui n’ai pas suivi qu’une formation de conseiller en formation par ex.), sinon le temps de reprendre le dossier on perd du temps (et dans le cadre du chômage le bilan se faisait sur 6 semaines). Alors, l’outil http://www.performanse.fr/ est pas mal pour faire le point, j’étais un peu scotché mais y’a des psy derrière ce logiciel faut dire.

    Je te conseille de te rapprocher d’un CIBC pour leur demander conseils et par ailleurs, tout ce qui se dit en entretien est confidentiel. En fait, tu peux faire un bilan pour changer de boulot mais aussi pour savoir si tu es apte à demander une augmentation … tout dépend de ce que tu veux, pas obligé de le dire non plus! Alors oui aussi, les CIBC sont recommandables dans le sens où ils ne vont pas vous axer vers une formation qu’ils proposent à côté car ils ne font QUE du bilan de compétences ou des VAE pas de formations et ça c’est objectif et c’est ce qu’on recherche dans une telle démarche!

    Voilà voilà … ça fait déjà bien de la lecture tout ça!

    1. Merci beaucoup Julie pour ces explications, j’en prend bonne note. En effet, je pense également que c’est mieux d’être suivie par une seule et même personne ! Si c’est pas indiscret, pourquoi ça s’est révélé être « bof bof » pour toi ? Bises

  5. Dans mon cas, c’est vraiment une réorientation professionnelle …

    Donc pour plusieurs raisons (qui restreignent sacrément le champ d’action du conseiller faut dire)
    – je suis bien (trop?) diplômée
    – pas envie de bosser comme une dingue (ma fille je veux la voir grandir)
    – valeurs éthiques très prononcées (avec la considération actuelle des employés, elles sont en défaut assez souvent)
    – aussi et surtout dans le Doubs où on vient de revenir pour chéri, les postes dans bien des domaines ne sont pas en bonne forme (bon c’est pas le seul coin en France où le taux de chômage se porte bien malheureusement).
    – les formations existantes proposées dans le coin ne sont pas des plus nombreuses (et encore moins des financées par le conseil général)

    Donc le bilan m’a permis de faire un point personnel sur mes choix et mes attentes, comme ça je sais bien où j’en suis (bon je me connaissais déjà bien donc ça m’a conforté dans ce que je pensais) mais ne m’a pas permis de faire le point sur les filières les moins bouchées qui pourrait me correspondre (je regardais du point de vue conseiller en formation par ex) mais le temps imparti dans le cadre de pole emploi est plus court hein !

    Et là, j’ai pour l’instant un remplacement de 6 mois qui met aussi en attente toutes ces questions.

    1. D’accord. Merci merci beaucoup pour ton message !!! Je pense que le bilan de compétences pourrait justement me permettre de faire le point sur mes attentes (car c’est assez flou depuis que je suis en congé parental). Moi même je ne sais plus trop où j’en suis c’est donc la seule solution à laquelle je pense. Reste maintenant à trouver le financement…. 🙂

  6. Moi je te dis de te lancer !!!
    Tu sais je n’ai pas pris on congé de 6 mois mais quand je suis revneue de ma grossesse ma directrice m’hareceler moralement et je me suis moi meme fait le bilan de compétence j’ai chercher un taf qui me plairait et j’ai trouvé et en 15 jours je lui ai dit bye bye et a ce jour elle m’a pas remplacer si une fois mais la filel est resté 3H !!! moi suis resté presque 2 ans mais je n’en pouvais plus du tout d’elle et de sa façon de se comporter et avec mon nouveau taf je revis, j’ai de l’estime pour moi et pour mon travail, je suis valorisée…

  7. Coucou,

    Alors, je vois que tu as déjà eu pas mal de retour …..
    Pour ma petite expérience, j’ai fait un bilan de compétences alors que je bossais encore dans ma boite.
    Par contre, je ne voulais pas que mes employeurs soient au courant. Je l’ai donc fait en dehors de mes heures de travail et il m’a été entièrement financé par qui, je ne m’en rappelle plus ….. Je me demande pas si on est pas passé par l’anpe ????
    Je te conseille de te renseigner directement auprès des personnes qui font le bilan de compétences, ils seront plus à même de te conseiller et de te dire comment faire ….
    Ça dure 6 semaines je crois mais ce n’est que quelques rdv sur ses 6 semaines ….

    Courage

  8. malheureusement, je n’en n’ai pas fait, mais je suis curieuse d’avoir ton avis et ton retour. Je ne crois pas qu’on y ait droit à l’éducation nationale et c’est bien dommage…

  9. En effet, va consulter directement le Fongecif près de chez toi. Cette histoire de 2 refus me semble bizarre. Comme je te dis, mon homme n’a rien demandé du tout à sa boite et s’est rendu directement au Fongecif, et a expliqué sa situation. Eux de leur côté vérifient si tu as l’ancienneté requise, etc. Puis ils font un petit entretien. Ensuite il faut remplir un dossier de candidature et faire une lettre de motivation. Puis le dossier passe en commission. et une fois la réponse donnée, ça commence très vite derrière. A la fin du bilan, tu sais vers quoi t’orienter et ils te proposent direct une formation si tu as émis le souhait d’en faire une. Tout peut aller très vite !

  10. C’est un droit, tu n’as pas à te prendre la tête par rapport à ton employeur puisqu’il a le droit de te le refuser deux fois… Après je comprends que tu ais envie que ton employeur ne soit pas forcément au courant, mais du coup qui prend en charge les frais de la formation, ça je ne sais pas du coup parce que la formation fongécif de mon homme a été prise en charge par son ancienne société et vu la formation choisie qui n’avait rien à voir avec son ancien boulot, l’employeur avait compris dès le départ qu’il s’agissait d’une reconversion… Je ne sais pas si ma réponse va t’être utile en fait… 🙁 Bisous et bonne soirée à toi…

  11. Oui moi aussi j’aimerais faire un bilan de compétences. Tu en es où de tes démarches?
    Je ne penses pas que tu doivent avoir peur de demander à ta boite. Je trouve au contraire que cela montre une motivation de progresser. Et ils ne vont pas te virer. Si de toute façon ils t’ont remplacé à ton poste tu ne risques pas grand chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *