1 an que nous avons tout plaqué !

Ce week-end, cela fera 1 an que nous avons tout quitté pour nous installer en Gironde. Vendre la maison, quitter son job, quitter famille et amis, ce n’est pas facile à faire quand on ne sait pas vraiment où l’on va mettre les pieds. On sait souvent ce que l’on quitte mais rarement ce que l’on retrouve. Finalement cette première année sera passée à la vitesse grand V entre le déménagement, l’aménagement de la maison, l’entrée au CP de mes twins, nos nouvelles connaissances, la découverte de notre nouvelle région adorée, je n’ai pas vu l’année passer. C’est bon signe non ? Tant émotionnellement que matériellement, cette année s’est merveilleusement bien déroulée.

Notre quotidien est beaucoup plus agréable

Nous adorons notre maison, il faut dire qu’elle a tout pour plaire et surtout on profite un maximum de notre piscine. C’était un rêve que nous avions depuis longtemps avec mon chéri mais impossible de s’offrir une maison avec piscine en Ile-de-France et puis avec le temps qu’on avait c’était franchement pas nécessaire. Mais ici, le soleil est très souvent là, d’ailleurs je suis agréablement surprise car je ne m’attendais pas à tant d’ensoleillement. Avoir une piscine en Gironde, c’est carrément le bonheur car on avoisine souvent les 30° (si si). C’est un luxe que je savoure chaque jour. Mais ceux qui en sont les plus fous ? Les enfants bien sûr ! Si ils pouvaient passer leur vie dedans, ils le feraient.

Nos week-ends sont maintenant synonymes de loisirs et de découverte

Nos week-ends ont complètement changés aussi. Nous sommes toujours en vadrouille : La Dune du Pilat, Andernos-les-Bains, Arcachon, Lège-Cap-Ferret, le Pays Basque, la Dordogne et on a encore tellement de lieux à découvrir !! C’est génial et excitant car on ne s’ennuie jamais. C’est une des grande différence avec notre ancien lieu de vie. Souvent un temps maussade, pas d’activités à faire, on s’ennuyait parfois. Mais ce temps est révolu. Ici j’ai l’impression de beaucoup plus profiter de nos enfants, de faire des activités de qualité, c’est top pour notre famille.

Notre intégration s’est très bien passée

Avant de partir, on nous avait mis en garde contre les gens d’ici. On nous avait dit que nous serions sûrement mal accueillis, que dans la région Bordelaise on aimait pas trop les « envahisseurs ». Pour nous, ce fut tout le contraire. Je suis en banlieue bordelaise (à moins de 20 km de Bordeaux) et nous avons été très bien accueillis. Les gens ici sont super sympa, beaucoup plus sympas que les habitants d’Ile-de-France je dirais même. Ici les gens sont conviviaux, c’est ce qui nous a le plus frappé je crois. Nous n’étions pas habitués à tant de convivialité d’ailleurs. J’ai sympathisé avec plus de mamans en 1 an ici qu’en 3 ans en Ile-de-France… Mes enfants se sont fait rapidement leurs bandes de potes, moi j’ai déjà pleins de connaissances et même 3 bonnes copines ici sur qui je peux compter, je ne m’attendais pas à ce que l’on s’intègre aussi vite. Pari réussi.

Et si c’était à refaire ?

Bien sûr la famille et les amis du « nord » nous manquent mais dans la vie on fait des choix. Nous avons fait le choix de partir vivre une vie plus cool et plus sereine. Mais si c’était à refaire, je refais tout. A l’identique. Je ne regrette en rien notre choix. Notre vie est complètement transformée ici. Je suis plus sereine, mes enfants sont épanouis. Je pense que le choix de la région est hyper important. Nous avons de la chance, nous sommes tombés dans une région accueillante et je me sens presque Girondine maintenant !

Ici, nous avons encore tout à découvrir. Je pense qu’on ne s’en lassera jamais. Merci la vie.

bordeaux

cap ferret

cap ferret océan

andernos les bains

hendaye

lacanau

 

22 commentaires

  1. Il fallait oser franchir le pas, vous l’avez fait 😉
    Belle réussite, je crois que les trentenaires actuels s’affranchissent et réalisent leurs rêves, sans regarder derrière. On a qu’une vie, donc acte 😉

  2. Comme quoi, ça vaut vraiment le coup de tout plaquer pour une vie qui est souvent meilleure ! Même si ce n’est pas évident au départ de tout quitter

  3. Je suis bien contente pour toi. Ici, tu le sais, le bilan est plus mitigé. Et si c’était à refaire… on le referait car dans une mutation on n’a pas vraiment le choix.
    Par contre crois-moi que dès que l’occasion de se présente de partir, on se casse. Parce que les gens du Sud, asociales, mal lunés, et pas sympa, merci, mais non merci.

    1. Je suis dég’ pour toi. L’accueil et l’intégration sont primordiaux alors quand ça ne se passe pas bien, ça doit vraiment être difficile à vivre. J’espère que ça va s’arranger que ce soit là-bas ou ailleurs <3

      1. C’est pas que ça se passe mal, car avec le peu de personnes que j ‘ai rencontrées ça va. Mais disons que c’est très compliqué.
        Très très très compliqué…
        J’espère aussi que ça va se tasser un peu car, on ne va pas partir demain non plus.
        Bisous ma jolie <3

  4. Ce bilan est vraiment tout doux. C’est chouette !
    Mon mari aimerait bien quitter le nord lui aussi. Il n’en peut plus de la météo.
    Nos voisins ont fait construire une piscine il y a 2 ans et franchement, ils doivent l’utiliser une vingtaine de jours par an.

    1. Outch ! En Ile-de-France on aurait voulu en avoir une mais franchement avec le temps qu’on avait on savait que se serait un mauvais investissement. Par contre ici, c’est amorti (même si en ce moment le temps est vraiment moche).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *